Le développement de l’agilité

Le Manufacturing Technology Centre (MTC), installé au Royaume-Uni, joue un rôle moteur dans l’évolution de l’usine du futur. Lina Huertas est responsable de la stratégie technologique pour la production numérique au MTC. Comment évalue-t-elle la situation ?

Les recherches menées par le MTC ont pour but d’aider les entreprises à accéder aux technologies de l’usine numérique. Elles font appel à des financements du gouvernement britannique et de la Commission européenne, en plus des fonds propres au MTC.

« L’agilité est une qualité de plus en plus demandée. Nous observons également l’émergence de nouveaux modèles d’entreprise : si les fabricants utilisent les données pour maximiser l’efficacité opérationnelle, ils peuvent travailler différemment en interne, mais également avec et pour leurs clients. »

« Ce sont souvent les petitses entreprises qui en bénéficient le plus. Elles peuvent réagir plus vite et récoltent presque immédiatement les fruits de l’amélioration continue de leurs processus. »

« Le sens du mot production va changer. Actuellement, la production consiste à revendiquer toutes les étapes de fabrication d’un produit. À l’avenir, la production associera celui qui possédera le savoir-faire, celui qui possédera la plateforme logicielle, celui qui possédera l’installation de production, etc.

De même, le monde du travail va se transformer. Oui, cela peut être considéré comme un défi, mais si nous faisons ce qu’il faut, cela pourrait être une grande opportunité. L’impact sur la société pourrait être réellement positif. »